Clash T1 : Passion brûlante - Jay Crownover

Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garde de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.

Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tant pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière que la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux…

Clash T1 : Passion brûlante - Jay Crownover
Auteure : Jay Crownover
Editeur : Harlequin 
Mai 2017

J'ai découvert la plume de Jay Crownover avec l'excellent série Bad. Cette série de trois tomes (bientôt 4) nous emmenait dans les quartiers mal famés de The Point. La série Clash, quand elle prend place dans le même univers que la série Marked Men publié chez Hugo roman. Série que je n'ai pas encore eu l'occasion de lire. 

On fait la connaissance de Zeb un entrepreneur qui a fait un tour par la case prison quelques années auparavant. Il apprend du jour au lendemain qu'il est le père d'un petit garçon. Bien décidé à récupérer la garde du petit, il va faire appel à Sayer, jolie avocate spécialisée dans le droit de la famille qui ne le laisse pas indifférent. 

Sans surprise, le premier tome de Clash est un roman que j'ai lu très rapidement. La plume de Jay Crownover est toujours aussi fluide et agréable à lire. J'ai beaucoup aimé m'échapper de l'univers assez sombre de Bad pour découvrir celui des Marked Men. D'ailleurs pour celles qui comme moi n'ont pas lu cette série, pas de panique ! Bien que se déroulant dans le même univers, Clash peut se lire indépendamment. En plus d'avoir un style entraînant Jay Crownover a toujours le chic pour nous faire des personnages masculins à tomber. Zeb, malgré un prénom à coucher dehors, (j'ai passé tout le long de ma lecture à l'appeler Zob) (Suis-je la seule à avoir pensé ça ?) à tout du personnage parfait ! On rêve toutes d'un homme comme lui : attachant et avec le sens des responsabilités. Il met tout en œuvre pour récupérer la garde de son fils et par la même occasion faire succomber Sayer. J'ai eu moins d'affinité avec cette dernière. J'ai trouvé qu'elle se prenait quand même un peu trop la tête. Elle se fait une montagne de pas grand-chose. Son indécision m'a un peu agacé. Heureusement ce n'est qu'un détail qui n'a pas entaché mon plaisir. 

En conclusion ce premier tome de Clash est une belle romance qui laisse présager une suite tout aussi sympathique. J'ai hâte de découvrir l'histoire d'Avett et Quaid les prochains héros.



Je remercie les éditions Harlequin et Net Galley pour cette lecture!

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *