Butterfly Dreams - A. Meredith Walters

Corin a vingt-cinq ans, une boutique qui marche bien et… une peur panique de mourir jeune. Chaque semaine lui apporte son nouveau lot de symptômes plus inquiétants les uns que les autres, jusqu’au jour où, persuadée d’avoir un problème cardiaque, elle intègre un groupe de soutien. C’est là qu’elle rencontre Beckett.
Beckett dont le cœur s’est arrêté un beau matin. Trois minutes. Trois minuscules minutes qui ont changé sa vie à jamais. Finis le saut à l’élastique, les matchs de foot endiablés et les voyages au bout du monde. Désormais, il est malade.
Mais, quand le destin projette ces deux âmes blessées l’une contre l’autre, c’est peut-être leur chance de réapprendre à vivre… et à aimer ?

Butterfly Dreams - A. Meredith Walters
Auteure : A. Meredith Watlers
Editeur : Harlequin 
Avril 2017

Lorsque j'ai vu la couverture de ce roman j'ai tout de suite craqué. Il fallait que je le lise! J'ai donc commencé ma lecture sans même avoir lu le résumé avec l'espoir que l'intrigue soit aussi belle que la couverture.

Dans Butterfly Dreams, nous faisons la connaissance de Corin une jeune femme qui a très peur de la mort. La perte de ses parents pendant son adolescence l'a traumatisé. Hypocondriaque, sa vie est rythmée par les rendez-vous chez le médecin. Chaque semaine, elle a une nouvelle maladie et à chaque nouvelle maladie, elle intègre un groupe de soutien. C'est dans un groupe de soutien qu'elle va rencontrer Beckett. 
Entre les deux jeunes gens le courant va rapidement passer mais Corin, esclave de ses névrose a du mal à aller se laisser aller et à ouvrir son cœur à Beckett. Le jeune homme est néanmoins tenace et va tout faire pour briser sa carapace.

Je ne vais pas y aller par quatre chemins mais je ressors très mitigée de ma lecture. J'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Corin. Je l'ai trouvé assez égoïste et froide. Je peux comprendre que la perte de ces parents est un traumatisme mais elle refuse l'aide de tout le monde et se coupe des personnes qui lui veulent du bien. Elle ne s'intéresse pas aux autres mais se plaint fréquemment que les autres ne s'intéresse pas à elle. Seul Becket arrive petit à petit à faire sa place à ses côtés mais là encore la jeune femme le repousse régulièrement. J'ai trouvé sa manie de se rendre dans les groupes de soutiens alors qu'elle n'est pas malade assez culottée et immature. J'ai eu plusieurs fois envie de la secouer voire même de lui botter les fesses pour qu'enfin elle se rendre compte qu'elle a la chance d'être en bonne santé et qu'elle se décide à vivre sa vie. Corin m'a laissé insensible mais ce n'est pas le cas de Beckett! J'ai eu un gros coup de cœur pour lui. Il est à l'opposé de Corin. Malgré ses graves problèmes cardiaques qui sont comme une épée de Damoclès au dessus de sa tête, il croque la vie à pleines dents et essaye de se construire un avenir radieux. 

En conclusion, je suis assez partagée sur cette lecture. J'ai eu beaucoup de mal à me faire au personnage de Corin et je l'ai rapidement prise en grippe. Heureusement Beckett était là pour m'aider à terminer ma lecture!


Je remercie les éditions Harlequin et Net Galley pour cette lecture!

4 commentaires :

  1. Vu que je ne suis pas fan de romances, si en plus le personnage féminin est casse-pied, ce sera sans moi sur ce coup-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'es pas fan de romances, effectivement tu peux te dispenser de lire celui-ci^^

      Supprimer
  2. Il est vrai que la couverture est juste magnifique ! J'avais hésité à me laisser tenter mais vu ton avis mitigé, je ne regrette pas de ne pas avoir craqué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu des avis vraiment variés sur ce roman. Qui sait? il pourrait te plaire

      Supprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *