Miss You - Kate Eberlen

" Aujourd'hui est le premier jour du reste de ta vie. " Cette phrase, Tess l'a vue des centaines de fois sur une assiette chez elle, dans le sud de l'Angleterre. En cet été 1997, la jeune fille ne peut s'empêcher d'y songer tandis qu'elle savoure la fin de ses vacances idylliques à Florence avec sa meilleure amie. Car sa vie est bel et bien sur le point de changer : elle s'apprête à entrer à l'université. À son retour pourtant, une terrible nouvelle va bouleverser son existence à jamais.
Gus est aussi en vacances à Florence, avec ses parents. La vie de sa famille a déjà changé de manière soudaine et tragique depuis que son frère a disparu, et Gus ne pense qu'à une chose : voler de ses propres ailes. À la rentrée, lui doit entamer des études de médecine.
Ce jour-là, ces deux inconnus admirent côte à côte la basilique San Miniato al Monte...
Au cours des seize prochaines années, leurs chemins vont se croiser et se recroiser, quelques secondes à peine, sans que l'un ou l'autre ne s'en aperçoive. Séparés par la distance et leurs destins respectifs, auront-ils un jour l'occasion de se découvrir ?

Miss You - Kate Eberlen
Auteure : Kate Eberlen
Editeur : Nils éditions
juin 2017

Lorsque j’ai vu la couverture de ce roman, j’ai immédiatement été conquise. Bien qu’assez simple, je trouve qu’elle attire le regard et donne envie d’en savoir plus. La lecture de la quatrième de couverture a fini de me convaincre. Après avoir lu Promets-moi encore de Carole Leene, qui fourmillait de rendez-vous manqué, il me semblait logique de découvrir Miss You.

Angus et Tess ne sont que des adolescents lorsqu’ils se rencontrent pour la première fois lors d’un voyage en Italie. Tess attends avec impatience son entrée à la faculté, tandis qu’Angus se remet de la mort de son frère. Suivra une quinzaine d’année de rencontre fortuite. Finiront-ils pas se retrouver?

J’enchaine les romances en ce moment, et je deviens de plus en plus difficile à convaincre. Miss You a réussi ce challenge. Son intrigue est vraiment originale. Nos deux héros, Tess et Angus vivent, grandissent et font leur vie chacun de leur côté. Tess, après la mort de sa mère, a abandonné l’université pour élever sa petite sœur Hope et Angus poursuit des études de médecine pour faire plaisir à sa famille. La mort accidentelle de son grand frère a bouleversé ses parents, et il ne souhaite pas les contrarier. Nos deux héros mènent donc une existence qu’ils n’ont pas vraiment choisi. J’ai eu l’impression lors de certains passages qu’ils n’étaient que des simples spectateurs. Angus par exemple ne prend des décisions que lorsqu’il est au pied du mur. Mais lorsqu’il prend une décision, il s’y tient et se donne corps et âmes. Il est loyale et profondément gentil. Tess quand à elle rêve d’écrire un roman, mais ce n’est jamais le bon moment. L’éducation de sa sœur l’occupe à plein temps, et elle n’envisage pas de la délaisser. Son père, complètement démissionnaire, et ses frères ne se rendent absolument pas compte qu’elle a mis sa vie entre parenthèse pour elle. Tess est dévouée et humaine. Elle fait passer le bonheur des autres avant le sien. 

L’écriture douce et fluide de Kate Eberlen nous embarque donc dans un périple de 16 années au coté de Tess et Anguss. On suit leur vie alternativement. Cette alternance de point de vue donne beaucoup de rythme à l’histoire et on se surprend à chercher le moindre détail d’une éventuelle rencontre. L’auteure sème les indices de manières subtiles et délicates. Ils se croisent, se bousculent, rencontrent parfois des connaissances communes… La rencontre tant attendue arrive finalement. J’attendais ce moment avec tellement d’impatience! Mais je dois reconnaître que j’ai été déçue. Leur rencontre n’est pas assez crédible. Les sentiments apparaissent au bout de deux jours et ils ne se quittent plus. Tout va beaucoup trop vite.

En conclusion, Miss You est une romance à l’envers où la rencontre ne se fait qu’à la toute fin du livre. Cette intrigue originale ravira les amatrices de romances. 



Je remercie les éditions Nil et Net Galley pour cette lecture!

2 commentaires :

  1. Je n'étais pas spécialement convaincue au départ, mais entre ta chronique et celle que j'ai vu chez Valentine Pumpkins, j'avoue que je suis en train de changer d'avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! C'est top alors si on arrive à te convaincre^^

      Supprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *