Rendez-vous à Central Park - Sarah Morgan

Si c’est l’amour inconditionnel que tu cherches, adopte un chien. 
Depuis le désastreux divorce de ses parents, Frankie a un avis arrêté sur l’amour : ce n’est pas pour elle. La vie qu’elle s’est construite à New York, entre son passionnant métier de botaniste et son indéfectible groupe d’amis, lui convient parfaitement. Et si Matt, le frère aîné de sa meilleure amie, est le portrait-robot de l’homme idéal – célibataire, fiable et furieusement sexy –, elle se contente très bien de leur relation platonique. Mais, quand ce dernier décide de briser ce fragile équilibre en lui proposant un rendez-vous, Frankie sait qu’elle a un choix à faire : affronter ses peurs ou laisser l’homme parfait sortir de sa vie.

Auteure : Sarah Morgan
Editeur : Harlequin 
Mai 2017

J'avais eu un avis assez mitigé sur Nuit blanche à Manhattan, mais j'ai décidé de laisser une chance à Sarah Morgan en lisant Rendez-vous à Central Park. J'avais bien aimé Frankie, la meilleure amie de Paige et j'étais curieuse de découvrir son histoire.

Frankie est farouchement contre l'amour et tout ce qui s'y rapproche. Célibataire de longue date, elle tient éloignée d'elle tous les hommes. Mais secrètement, elle vibre pour le beau Matt le frère de sa meilleure amie. Arrivera-t-il à briser ses barrières?

J'ai commencé ce roman très emballée à l'idée d'en savoir plus sur Frankie. Son caractère à l'opposé de ses deux copines m'avait séduite à la lecture de Nuit blanche à Manhattan. Son aversion pour l'amour et ses réflexions cyniques laissaient présager des échanges savoureux. Malheureusement, je n'ai pas retrouvé tout ce qui m'avait plu chez elle. Elle est toujours aussi remontée par tout ce qui touche aux relations de couple mais j'ai trouvé qu'elle avait perdu de sa verve. Frankie n'assume pas ses sentiments pour Matt et se laisse bouffer par ses complexes et son histoire familiale. On tourne un peu en rond tout le long du roman, l'auteure en fait des tonnes sur les états d'âme de la jeune femme et l'ennui a pointé le bout de son nez assez rapidement. Si bien que j'ai lu les derniers chapitres en diagonale...Je ne vous cache pas que j'étais soulagée de voir arriver la dernière page. C'est rare que je sois aussi peu emballée par une romance, même le héros Matt m'a semblé bien terne.

En conclusion, Rendez-vous à Central Park est une romance que j'ai trouvé sans saveur. Je n'ai pas réussi à m'intéresser à l'histoire de nos deux héros. Les questionnements de Frankie m'ont fatigué et comme je n'ai pas la même patience que le beau Matt, la suite se passera sans moi.




Je remercie les éditions Harlequin pour cette lecture !

4 commentaires :

  1. C'est toujours dommage quand on sort déçu d'une lecture. La romance pour moi c'est tout ou rien : soit je me laisse emporter par l'histoire ou soit je m'ennuie. Jolie chronique en tout cas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton passage :) J'entendais tellement de bien de cette auteure que je m'attendais à être emballée par ces romans mais ce n'est vraiment pas le cas.

      Supprimer
  2. Ah mince j'avoue que j'étais curieuse pour celui ci. Il me donnait bien envie mais je pense que je vais laisser passer

    RépondreSupprimer
  3. Aie aie aie, j'ai vu pas mal d'avis positifs alors je l'ai acheté. A voir.....

    RépondreSupprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *