Les petits vélos T1 - Keiko Koyama

Bienvenue au Strade Bianche ! 
Non ce n'est pas un café où les pizzas sont exquises (quoique...) mais bien un magasin de vélos ! 
Monsieur Véloutre, le patron des lieux, en connaît un rayon ! La tête dans le guidon, il se démène pour satisfaire ses clients (et leur vendre le maximum d'accessoires possible). 
Entrez et vivez de fabuleuses aventures dans le monde de la petite reine en côtoyant les surprenants clients de la boutique !


Auteure : Keiko Koyama
Editeur : Komikku
octobre 2016

Quasiment tous les ans depuis que je tiens ce blog, je prends la résolution d’écrire plus d’articles sur les mangas que je lis. Car j’ai beau en lire énormément, je ne fais que très rarement part de mon ressentis, alors que je découvre de très beaux mangas. Comme c’est dommage de vous priver de ça, cette année c’est décidé : j’écris plus de chroniques sur les mangas!

Je vais donc vous parler de mon coup de cœur de la fin de l’année 2016 : Les Petits vélos (Je suis très en avance dans mes chroniques!!) Je suis tombée dessus en librairie totalement par hasard, je n’en avais jamais entendu parler. C’est d’abord le titre qui m’a interpellée. Un manga sur le vélo? J'achète! Passionnée de cyclisme depuis toujours, je me devais de l’acheter. La couverture a fini de me convaincre. Comment ne pas craquer devant Monsieur Véloutre le marchand de vélo? C’est impossible de résister!

Me voilà donc une heure plus tard, bien installée et prête à bouquiner. Et bien j’ai passé un super moment en compagnie de Monsieur Veloutre, de Yoko son assistante et toute une ribambelle de personnage tous plus mignons les uns des autres. Le manga comporte 19 chapitres soit autant de courtes histoires, de tranches de vie où est distillé des informations sur le vélo. Les clients se croisent au Strade Bianche le magasin de vélo / café de Monsieur Véloutre. Les amitiés se font autour d’une montagne de pancake ou au cours d’une randonnée. La vie est douce, calme et bienveillante au magasin. La mangaka nous dresse une galerie de personnages animaliers terriblement attachants. Les traits sont simples mais on reconnaît facilement les espèces et leurs différentes caractéristiques. La cycliste que je suis a adoré le fait qu’il y ait des personnages féminins de caractères et qui ne soient pas de simples faire valoir. Yoko l’assistante en est le parfait exemple. Son personnage est excellent. Elle ne se laisse pas faire et elle pédale plus vite que les autres.

En conclusion, Les petits vélos est une petite pépite qui ravira les fans de la petite reine mais aussi les non initiés. L’ambiance chaleureuse et les dessins trop mignons en font un manga pour toute la famille. Il ne me reste plus qu’à grimper sur mon vélo pour aller acheter le tome 2!

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *