Si tu me le demandais - Emily Blaine

En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme  et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie  ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin  : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble.

Si tu me le demandais - Emily Blaine
Auteure : Emily Blaine
Editeur : Harlequin
2017

Suite à un changement d'emplois, j'ai pris un énorme retard dans les lectures de mes SP. Je viens seulement de terminer ce roman très attendu d'Emily Blaine, pourtant sorti en octobre.

Depuis la mort de sa femme, Cooper est en pilotage automatique. Sa fille, Cecilia est devenue sa seule raison de vivre. Enfermé dans son chagrin, il s'ouvre soudainement lorsqu'il fait la connaissance de la mystérieuse Julianne.

Si tu me le demandais est un court roman qui se lit rapidement. Heureusement ! Je ne sais pas si j'aurais supporté de passer une centaine de pages de plus en compagnie de Cooper. Ce quadragénaire m'a horripilé tout le long de ma lecture. J'ai compris la douleur qui ne le quitte pas depuis le décès de son épouse. Il aimait passionnément Laura et sa perte l'a laissé dans un profond désespoir. Huit ans plus tard, il souffre toujours autant et il se comporte comme un égoïste. Il ne prend jamais en compte la souffrance de son entourage notamment sa fille. Il refuse de parler de Laura à sa fille malgré les demandes constantes de l'ado. J'ai eu l'impression que lui seul pouvait et avait le droit d'éprouver du chagrin. Il se complaît dans son rôle de veuf ce qui lui évite d'affronter les tracas du quotidien. Sa relation naissante avec Julianne repose aussi sur cette forme d’égoïsme. Tout tourne autour de lui. Il fait ce qui lui semble bon pour sa petite personne en occultant complétement son entourage.
Les dernières pages avec sa prise de conscience tardive n'ont pas réussi à le rendre plus agréable à mes yeux. Malgré tout, mon désamour pour Cooper ne m'a pas empêché d'apprécier la plume d'Emily Blaine. Celle-ci est très plaisante. J'ai apprécié le fait que l'histoire soit racontée du point de vue de Cooper, ce qui change des romances habituelles.

En conclusion, Si tu me le demandais est une romance qui ne m'a pas convaincu du tout. Cooper est bien trop antipathique. Il éclipse complétement Julianne, que j'ai trouvé beaucoup simple et touchante dans sa douleur. C'est dommage que son personnage ne soit pas plus développé. J'ai un autre roman d'Emily Blaine dans mes prochaines lectures, j'espère y être plus sensible.


 
Merci aux éditions Harlequin de m'avoir permis de découvrir ce roman.


2 commentaires :

  1. J'ai eu un peu de mal à accrocher à ce livre. Ce n'est pas non plus une déception mais pas non plus un coup de coeur. J'ai largement préféré le dernier Emily Blaine que j'ai lu '' tout en haut de ma liste ''.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis rassurée, je n'ai lu que des avis hyper positifs sur ce bouquin et j'avais un peu l'impression de ne pas avoir lu le même roman^^

      Supprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *