Eliza et ses monstres - Francesca Zappia

Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fille timide, intelligente, un peu étrange et... qui n'a pas d'amis.
Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.
Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star.
Mais Eliza ne peut s'imaginer aimer le monde réel plus qu'elle n'aime sa communauté numérique.
Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d'être vécue hors ligne.
Eliza et ses monstres - Francesca Zappia
Auteure : Francesca Zappia
Editeur : Robert Laffont, Collection R
2018

Francesca Zappia avait fait grand bruit dans la blogosphère à la sortie de son premier roman Je t'ai rêvé, un livre bouleversant et poignant sur la schizophrénie. Elle nous revient en ce début d'année avec son second roman toujours publié dans la Collection R : Eliza et ses monstres

Eliza, lycéenne en terminal, mène depuis quelques années une double vie. La journée, elle est une élève solitaire et invisible parmi les autres lycéens, la nuit, elle devient LadyConstellation, une auteure de webcomics à succès. Cette situation lui convient parfaitement, mais l'arrivée dans son lycée de Wallace va chambouler ses certitudes.

Après le coup au cœur que m'avait porté Je t'ai rêvé, j'attendais beaucoup d'Eliza et ses monstres. Je dois constater qu'il est à la hauteur de mes espérances. Francesca Zappia n'a pas son pareil pour nous narrer les tourments de l'adolescence. Eliza, solitaire et renfermée, vit ses années lycées sans rien en attendre. Elle se satisfait de sa notoriété virtuelle et de ses amis, tout aussi virtuels. Elle attend avec impatience son diplôme pour quitter le domicile familial et se consacrer alors exclusivement à son art. Elle vit avec le sentiment que ses parents et ses petits frères ne l'aiment pas et qu'ils ne peuvent pas comprendre sa passion pour le dessin et l'écriture. Sa vision des choses et son mode de vie vont être bouleversés par l'arrivée en cours d'année scolaire de Wallace. Ce beau et grand gaillard, ancien footballeur, est lui aussi passionné par l'écriture. Il a commencé la novélisation de La Mer infernale le comics d'Eliza. Cette passion commune va les rapprocher et au contact de Wallace, Elyza va découvrir qu'elle peut aussi créer des amitiés dans la "vraie vie". Wallace va petit à petit l'amener à s'interroger sur elle et sur son comportement parfois égoïste avec sa famille. À vivre dans son monde virtuel, elle laisse de coter ses parents. Ces derniers n'imaginent pas un seul instant que leur fille gagne sa vie grâce à sa passion. Ils ne se comprennent pas et Eliza ne semble pas décider à faire bouger les choses. Sa relation avec Wallace lui permet de grandir et ouvrir les yeux sur son entourage. Il est pour elle comme un interrupteur qui va l'aider à allumer sa vie hors ligne.
Wallace et Eliza sont deux personnages très justes dans leurs actes et paroles. Tout est crédible chez eux et cela les rend terriblement attachants. Francesca Zappia a un don pour retranscrire et nous transmettre les sentiments de chacun qu'ils soient bons ou mauvais. Son style très fluide et les différentes illustrations qui ponctuent le récit, nous emmènent de la première à la dernière page sans qu'on ait envie de lâcher notre lecture. Elle nous offre là une histoire passionnante et touchante.

En conclusion, avec Eliza et ses monstres, Francesca Zappia confirme son statut d'auteure incontournable Young Adult. Ce roman saura vous charmer avec son histoire actuelle et émouvante.


-----------------------------------------------------
Un grand merci aux éditions Robert Laffont de m'avoir permis de lire ce roman issue de
 la Collection R

2 commentaires :

  1. Coucou mon petit chat !
    C'est bizarre les livres de Francesca Zappia font partie des rares livres de la collection R qui ne m'attirent pas. Au vu de ton avis, je me suis plantée sur toute la ligne^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure, le premier roman ne me tentait pas du tout. Le résumé bof bof et la couverture bof bof bof, mais finalement ça a été une très belle surprise.

      Supprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *