A la recherche du petit ami insaisissable - Nick Alexander

CC a trente-neuf ans et tout semble lui réussir : elle occupe un poste à responsabilités dans une agence de publicité, vit dans un superbe appartement et a une bande d’amis homos fêtards avec qui sortir tous les week-ends.
Pourtant, un peu comme le Titanic, CC se sent sombrer inexorablement. En réalité, sa vie ne lui convient pas et elle préférerait aller cultiver des navets à la campagne plutôt que de passer sa journée à convaincre les gens d’acheter un jean révolutionnaire à double braguette. Elle rêve de rester blottie chez elle, dans les bras de son (insaisissable) petit ami, plutôt que de jouer à la reine de la nuit dans les bars branchés de Londres.
Mais rencontrer un homme célibataire et sans vice caché revient à chercher une aiguille dans une botte de foin. CC ne cesse donc de repousser son projet de changement de vie de crainte de se retrouver encore plus seule. Affronter ses démons lui permettra-t-il de rencontrer enfin l’insaisissable petit ami de ses rêves… ou est-il déjà trop tard ?

A la recherche du petit ami insaisissable - Nick Alexander
Auteur : Nick Alexander
Editeur : Amazon Crossing
2018


Je vais être honnête avec vous, j'avais clairement oublié que j'avais demandé à lire ce roman sur Net Galley. Je pense que j'avais craqué sur la couverture que je trouve très réussi !

CC a tout pour être heureuse, un joli appartement, des amis fidèles et un job qu'elle adore, mais à l'aube de la quarantaine, il lui manque l'essentiel : un mari ! Commence alors pour elle le début d'une quête : trouver un petit ami.

Pour une fois, je ne vais pas dire que je me suis rapidement plongée dans ma lecture, car ça n'a pas été du tout le cas. Les 150 premières pages ont été un vrai calvaire à lire. C'est bien simple tout m'agaçait ! Le style de l'auteur, la personnalité de l'héroïne et les remarques se voulant drôle sur le physique des gens. Quand je lis des répliques vexantes sur les roux, les obèses, les homosexuels, j'aiseulement une envie, c'est de balancer ma liseuse. On peut faire de l'humour et des traits d'esprit sans rabaisser les autres. L'humour, c'est rire avec l'autre et non contre l'autre.

Malgré tout ça, je me suis accrochée, car l'héroïne a réussi à me surprendre et à presque m'émouvoir. L'intrigue prend aussi une tournure un peu plus grave et profonde dans la deuxième partie du roman en abordant le sujet de la dépression et du suicide. Mais chassez le naturel, il revient au galop. Et hop une petite pique contre les Français si désagréables au contraire des Américains si charmants...

En conclusion, À la recherche du petit ami insaisissable est une lecture dont je me souviendrai longtemps, mais pas pour de bonnes raisons ! J'ai été complètement insensible à la plume et à l'humour de l'auteur. Les prochains romans se feront sans moi.


-----------------------------------------------------
Un grand merci à NetGalley et Amazon Crossing de m'avoir permis de lire ce roman!

2 commentaires :

  1. Déjà que j'ai du mal avec le genre en général, ce que tu dis suite les remarques et«l'humour» ne me donne clairement pas envie de me lancer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement si tu n'es pas très romance, je ne te le conseille vraiment pas! J'ai lu beaucoup de critiques très positives sur ce roman notamment sur l'humour mais avec moi ça ne marche pas du tout

      Supprimer

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *