Quatre murs et un toit - Camille Anseaume

Quand elle apprend que ses parents ont mis en vente  la maison où elle a grandi, Camille décide d’y séjourner  une dernière fois afin de s’imprégner du lieu et lui  faire ses adieux. Chaque pièce résonne encore de  l’écho des joies et des peines passées et la replonge  dans les souvenirs : les manies de sa mère, les blagues  de son père, les amis du grand-frère dont elle est  follement amoureuse, les disputes entre sœurs…des cris, des rires, des larmes, et surtout beaucoup, beaucoup d’amour. Mais une semaine, est-ce suffisant  pour dire adieu à son enfance ?
Quatre murs et un toit - Camille Anseaume
Auteure : Camille Anseaume
Editeur : Calmann Levy
2018

Ce roman est venu me sauver d'une débâcle littéraire. En effet, après avoir abandonné sans vergogne Darker d'EL James, il me fallait un roman qui, j'en étais sûre, allait me faire passer un très bon moment. Camille Anseaume , auteure que j'ai découverte avec son premier roman Un tout petit rien, a rempli cette mission avec brio.

Quatre murs et un toit est un magnifique roman qui nous emmène à la découverte de la maison d'enfance de l'auteure. Apprenant sa vente, Camille décide de lui rendre hommage en se rendant seule dans celle-ci pendant un week-end et d'écrire ses souvenirs. Elle nous fait une émouvante visite de la maison, pièce par pièce, en nous narrant des anecdotes tantôt drôles tantôt plus graves. Cette maison a été la témoin muette de tellement de choses : des repas de famille où Camille à la plus mauvaise place, des engueulades pour pouvoir accéder à la salle de bain, des larmes des filles vivants leur premier chagrin d'amour, des répétitions du groupe de rock du frère dans la cave...
La plume de Camille Anseaume magnifie ses petits moments de la vie pour les rendre inoubliables. Au fil des pages, elle transmet beaucoup d'émotions, on s'attache aux membres de sa famille et à cette maison du 72 allée de la Primevère.

En conclusion, Quatre murs et un toit est un petit bijou. Camille Anseaume a un vrai talent pour rendre extraordinaires des choses qui semblent anodines. Je me suis laissée guider par la tendresse de sa plume pièce après pièce. C'est avec regret que j'ai vu arriver la dernière page.



0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

 

Contactez moi !

Nom

E-mail *

Message *